25 idées pour passer un bel été !

Voici de quoi passer un bel été, seul ou avec vos amis.

allez à la bilbiothèque et sortez tous les bons livres que vous trouverez. De quioi lire: voici mes ouvrages pour l’été.

De quoi passer un bel été

INTERVENTION PSYCHOSOCIALE: ET L’AMOUR?

J’ai passé la nuit avec un jeune couple qui vient juste d’avoir un bébé et qui est l’objet d’une d’évaluation par la DPJ. Parmi les mesures de protection temporaires de ses trente premiers jours de vie, il y a l’interdiction pour les parents de se trouver seuls en présence de leur bébé. Voilà pourquoi j’ai passé la nuit avec eux. C’est quoi le rapport avec l’amour ?

On n’aime pas parler d’amour en intervention. C’est si peu professionnel, n’est-ce pas ? Dans notre culture qui croit que les choses sont vraies seulement si on peut les mesurer, l’amour a l’air fou. Ça nous rassure de le démonter en morceaux et de trouver un nom pour chacune de ses pièces : attachement, habiletés parentales, réponse aux besoins d’autrui, contacts physiques appropriés…

Une main qui caresse la tête épuisée de la maman. Un sourire échangé, absolument sans raison officielle et qui change l’atmosphère complètement. Comment se fait-il qu’on ait tant de difficultés à placer cela dans nos grilles ?

On se méfie de l’amour en intervention. Peut-être parce qu’il est plus grand que la somme de ses parties ; de la même manière qu’un bébé est plus qu’un tube digestif mené par ses expériences sensorielles. L’amour joue un rôle dans l’intervention psychosociale. Et ce n’est pas parce qu’on n’arrive pas à en évaluer et mesurer chaque manifestation qu’il faut en faire fi. Passer un bel été.

J’aime me rappeler que cette force immense ne peut être produite que dans notre lien à l’autre. Je ne peux pas fabriquer d’amour toute seule dans mon coin. L’amour se manifeste avec des intensités variables et de mille façons différentes du fait d’être ensemble, de notre lien à l’autre. Même si l’autre n’est pas disponible ou refuse de nourrir ce lien, je peux quand même être celle qui garde les portes ouvertes.

Je crois que les bonnes interventions ne sont pas seulement supportées par de grandes compétences et connaissances. Les bonnes interventions sont aussi celles qui permettent et rendent possible une expérience aimante pour les personnes. Nous sommes donc les gardiennes et les gardiens des conditions qui permettent cette expérience aimante. En choisissant de nous rendre disponibles à cette création, peu importe la réponse de l’autre. Passer un bel été.

Au matin, j’ai embrassé le bébé, ramassé mes affaires. Au moment de franchir le seuil, la maman a dit mon nom et je me suis retournée. Nous nous sommes regardées sans rien dire et un timide sourire a illuminé son visage épuisé. Tant de choses dans ce regard, que le vocabulaire clinique ne (re) connaît pas !

Assise dans ma voiture, dans le froid glacial, j’ai écrit « Collabore bien. Lien de confiance en construction. » Et c’était comme de mettre la photo d’un des fabuleux souks de Salé, au Maroc, dans un album plastifié. Ceux qui l’examineront n’auront aucune idée de la chaleur qu’il y faisait, des odeurs inconnues ici et des bruits qui font de ce marché quelque chose de vivant pour moi.

 

 

de quoi passer un bel été