Attendre: à quoi ça sert?

bonne mère, c'est suffisant
Je suis une bonne mère ordinaire. Être de bons parents, c’est suffisant.
11 mai 2019

Ce premier jour de l’avent me rappelle à quel point à quel point il est difficile d’attendre et, en même temps, nécessaire. L’attente est précieuse parce qu’elle fait partie du sentier qui construit le sens des choses. Même si tout ce temps peut être terriblement difficile et même désespérant, parfois. Peut-être que c’est parce qu’on l’impression qu’il ne se passe rien quand on attend. On ne se fait jamais vraiment tout à fait à l’idée que nous ne faisons pas arriver les choses. Notre culture entretient l’illusion que l’action inlassable nous permettra de faire se réaliser nos rêves.

Et pourtant. Tout ce qui a vraiment de la valeur demande du temps.

Attendre d’être prêts!

Les jours qui précèdent Noël sont comme ceux qui précèdent un accouchement : fébrilité, excitation, lassitude puis impatience se succèdent durant ces longs mois. La naissance, comme la fête, gagne en profondeur avec l’attente qui l’a précédé.

Prendre le temps d'attendre qu'il soit l'heure des cadeaux

On croit souvent que si nous arrivions tout de suite là où nous voulons aller, notre satisfaction serait parfaite. Mais notre expérience ne nous a-t-elle pas appris le contraire? La joie profonde ne tient pas au fait que nous croisons le fil d’arrivée! Elle tient à ce qu’il nous en a coûté pour y arriver. C’est particulièrement vrai pour nos enfants. Les imprévus, les changements forcés, les jours faciles et les nuits sans sommeil. Attendre que passe la déception que les choses ne soient pas autrement. Accepter pour l’instant, de ne pas voir, de ne pas savoir. Il nous faut traverser tout cela pour finalement aboutir.

«  Aboutissement: Extrémité, endroit où quelque chose, notamment un chemin, aboutit.  »

-Office de la langue française.

Ces aboutissements ne ressemblent à rien d’autre comme expérience… Quand nous arrivons enfin à jouer cette partition sur laquelle nous travaillons depuis des semaines ou même des mois. Le jour où un ami, parti depuis des mois, revient enfin à la maison et qu’on le tient dans nos bras d’une façon particulière. Le moment où l’on vous annonce enfin la rémission après des jours et des jours à attendre des résultats.

L’aboutissement de l’attente

Oui, on a tous et toutes expérimenté quelque chose comme ça. On sait tout ça et ça ne rend pas les choses plus faciles. Rien à faire, il faudra aller jusqu’à l’extrémité.

Attendre sert-il à quelque chose?
L’avent, croire que la lumière adviendra

L’avent, c’est cette période de l’année où nous avançons vers plus de noirceur et plus de froidure. Les jours seront de plus en plus sombres jusqu’au solstice. Même rendu là, il n’y aura pas d’éblouissement soudain. Ni non plus de réchauffement spectaculaire. Il n’y aura qu’un peu plus de lumière chaque jour. Au cœur de ces brefs moments, il nous faudra saisir à bras le corps les prémices du flamboiement de l’été. Ces minutes de lumière gagnées chaque jour nous permettront d’attendre le temps qu’il faut pour arriver à la chaleur.

N’est-ce pas ainsi qu’il nous faut entrer dans les périodes sombres de notre vie? Croire, au cœur même de l’attente, que la lumière adviendra. Foi, courage et persévérance; tel est le sens de l’avent, il me semble.

Suivez-moi!

France Paradis

Auteure, formatrice et conférencière chez France Paradis Formations
France collabore régulièrement au magazine Naître et grandir et au site Maman pour la vie.
Elle offre un éventail de formations aux intervenants sociaux de nombreux champs de disciplines.
Vous trouverez les détails ci-haut, sous l'onglet "Formations intervention sociale"
Suivez-moi!
France Paradis
France Paradis
France collabore régulièrement au magazine Naître et grandir et au site Maman pour la vie. Elle offre un éventail de formations aux intervenants sociaux de nombreux champs de disciplines. Vous trouverez les détails ci-haut, sous l'onglet "Formations intervention sociale"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *