Arroser le bambou, un balado pour tous

être un meilleur parent
Le problème avec « être un meilleur parent »
6 mars 2020
Comment ça va vraiment
Comment ça va vraiment? Un balado qui fait du bien
4 avril 2020

Voici l’histoire de ceux et celles qui se lèvent chaque jour pour arroser le bambou. Je l’ai souvent racontée dans les formations que je donne aux intervenant·e·s psychosociales. Aujourd’hui, je crois qu’elle parle aussi de tous les parents, les enseignant·e·s, les animateurs·trices, les coachs, les aidant·e·s naturels·les. Bref, tous les humains qui travaillent à soutenir d’autres humains. Peu importe qu’on les paie ou pas.

Peut-être faut-il nous demander si seuls les résultats comptent? Quelle place ils tiennent dans notre évaluation.

arroser le bambou

Arroser le bambou, ça m’a toujours fait penser aux humains avec lesquels je travaille. Ceux qui nécessitent plus de soin, plus de temps. Aujourd’hui, je vois bien qu’on est tous le bambou de quelqu’un.C’est une histoire qui donne à la fois beaucoup de force et beaucoup d’humilité à notre travail.

Dans ce balado, je réfléchis à nos attentes envers les personnes et à ce qu’il nous faut cultiver pour demeurer dans leur rythme à eux. Ce qu’il faut pour que nous continuions de porter l’espérance. Patience, foi, courage… honorons tout ce qui nous habite.

Arroser le bambou

Suivez-moi!
France Paradis
France Paradis
France collabore régulièrement au magazine Naître et grandir et au site Maman pour la vie. Elle offre un éventail de formations aux intervenants sociaux de nombreux champs de disciplines. Vous trouverez les détails ci-haut, sous l'onglet "Formations intervention sociale"

2 Comments

  1. Catherine Bureau dit :

    Merci pour ces façons différentes de voir les choses qui font tant de bien à lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *