Un TDAH ? Quelle chance!

parents amoureux - France Paradis Formations
Comment rester amoureux après les enfants
9 mai 2017
Petit bisou - France Paradis Formations
Prévention des abus sexuel : un petit bisou
11 mai 2017

Pour comprendre ce que vit un enfant TDAH dans notre système scolaire, imaginez un enfant « voyant » dans une école d’enfants « non-voyants ». Chaque jour il se lève pour ouvrir les rideaux qui cachent la lumière, et ça dérange toute la classe. Il se plaint sans cesse qu’il n’y a pas assez de lumière vers la fin de la journée et qu’il n’y a pas de craies pour le tableau dont il est le seul à vouloir utiliser! Et toute la classe est interrompue dans son travail à chaque fois. Alors on fait venir les parents pour leur dire à quel point il dérange et que malgré tous les efforts déployés par le personnel, cet enfant semble incapable de fonctionner normalement. Du même souffle, on vous annonce qu’on a mis le doigt sur le problème: c’est sa vision! Elle le distrait complètement de son travail en classe. C’est vraiment pas de chance pour lui, et ce n’est pas de sa faute évidemment! Mais les parents de cet enfant n’ont pas à s’en faire, nous avons une solution extrêmement efficace: bandons-lui les yeux en permanence!

C’est ce qu’on essaye de faire avec les enfants qui vivent avec le TDAH. Ça s’appelle du culturocentrisme: on analyse la situations des enfants TDAH avec nos propres référents d’adultes non-TDAH; on envisage leurs différences comme un problème et on impose des solutions qui correspondent à notre réalité.

Les enfants qui vivent avec le TDAH sont victimes du culturocentrisme systémique des milieux de l’éducation. Vous connaissez déjà tous les problèmes de ces enfants, leurs difficultés à fonctionner et les solutions boiteuses que nous leur offrons. Voici ce qu’on saurait d’eux s’ils n’étaient pas forcés de vivre huit heures par jour dans un système d’aveugles…

TDAH - Formations France ParadisL’énergie des enfants TDAH est fabuleuse! Ils semblent avoir accès à une source profonde où l’action et l’activité physique génèrent de l’énergie au lieu de la faire baisser. C’est ce qui explique leur grande capacité d’entraînement, leur facilité dans différents sports et leur endurance physique. Ça donne des athlètes de haut niveau comme Magic Johnson, sans doute le plus grand joueur de basketball de tous les temps. Ou Michael Phelps, le sportif le plus titré et le plus médaillé de l’histoire des Jeux olympiques, avec 18 médailles d’or, 2 d’argent et 2 de bronze sur trois olympiades (2004, 2008 et 2012). Ou Terry Bradshaw, quart arrière des Steelers de Pittsburgh,  qui remporta quatre Super Bowls (IX, X, XIII et XIV), en plus de ramasser le titre du meilleur joueur du match les deux dernières fois.

Ces enfants ont la chance d’avoir une pensée divergente, grâce à leur manque d’inhibition physique et mentale. Ça veut dire que là où tous les autres s’enlisent dans les manières de faire empruntées par tout le monde, eux gambadent dans les chemins de traverse. Au lieu d’être limitée par la logique, leur pensée jaillit dans tous les sens et c’est comme ça qu’ils trouvent des solutions à des problèmes sur lesquels tous les autres se cassent le nez. Si la résolution de problème était un escalier, on les verrait glisser sur la rampe en criant de bonheur! Ça donne des scientifiques et des chercheurs comme Albert Einstein, Pasteur et Nicholas Tesla.

En plus d’avoir de la facilité à jongler avec plusieurs idées en même temps, les enfants vivant avec un TDAH sont perméables aux nouvelles idées. Leur talent naturel à envisager et traiter l’information de manière toute à fait originale en fait des penseurs et des communicateur capables de changer la culture de leur époque, comme Socrate ou Janette Bertrand. Ça leur donne le guts d’essayer des manières nouvelles, d’avancer avec enthousiasme là où personne ne va, comme David Neeleman, fondateur de Jet Blue, une compagnie aérienne qui a révolutionné le marché des voyages; ou Sir Richard Branson, créateur de Virgin, le téléphone portable qui a obligé tout le marché des cellulaires à s’ajuster. C’est avec ce genre de qualités que l’on fait les héros: ceux qui s’avancent quand tout le monde est paralysé. Quand ils laissent leur grande sensibilité influencer toutes ces capacités, ça donne des créateurs (TDAH) immenses tels que Leonard de Vinci, Steven Spielberg, John Lennon, Mozart, Virginia Wolf, Daniel Pennac.

En plus de leur facilité à penser de façon créative, les personnes avec un TDAH manifestent également un plus grand intérêt pour la fabrication d’idées et ont à leur actif une plus grande quantité de réalisations créatives concrètes! Comme les frères Wright (premier avion), Thomas Edison (plus de 10000 brevets d’invention déposés, dont celui de l’ampoule électrique), Benjamin Franklin (inventeur du paratonnerre et du poêle à combustion lente), Henry Ford (première automobile), Alexander Graham Bell (inventeur de nombreux appareils, dont le téléphone).

Leur prodigieuse spontanéité en fait des amis souvent rigolos. Avec eux, on ne s’ennuie jamais!

Pardon? Vous n’avez pas de TDAH? (Ah zut! La vie est injuste)

Même pas juste un petit TDA sans hyperactivité?

Bon, écoutez… on est tous différents… on ne choisit pas d’en être privé… rappelez-vous que vous avez quand même de la valeur… et puis, on a vu des personnes comme vous avoir une vie vraiment passionnante!

🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *