Fermez la télé et allez jouer dehors !

une bonne raison de pleurer
UNE BONNE RAISON DE PLEURER
24 juin 2018
culture du viol, la question de mon fils
culture du viol : la question de mon fils
9 août 2018
fermez la télé et allez jouer dehors

Vous savez déjà ce qu’il faut faire : fermez la télé et allez jouer dehors ! Ça ne sert à rien que je vous parle de votre santé : vous savez déjà que vous êtes en train de mourir à force de ne pas bouger. On vous le répète depuis de nombreuses années : maladies cardiaques, diabètes, dépression, obésité, haute pression, etc. Avant de faire des jus dans votre super mélangeur et de concocter des collations en forme d’étoile, ouvrez la porte et sortez.

Fermez la télé

93 % des enfants canadiens de 5 à 11 ans ne font même pas 60 minutes d’activité physique par jour, selon le minimum établi par la directive canadienne de la  Société canadienne de physiologie de l’exercice. Pour les 12 à 17 ans, ça passe à 96 %. C’est dramatique !

On sait maintenant que l’activité physique chez les enfants améliore leur rendement scolaire, leurs habiletés sociales, leurs fonctions cognitives, leur santé mentale et leur conduite psychosociale.

  • Le temps passé devant l’ordinateur a des répercussions négatives sur le poids, l’humeur et le comportement des enfants.
  • Moins ils regardent la télé, mieux ils dorment (particulièrement les ados), et meilleurs sont leurs résultats scolaires.
  • Plus les enfants passent de temps devant les jeux vidéos, moins ils sont aptes à maîtriser leur comportement agressif.

fermez la télé

Vous voulez améliorer tous les aspects de la vie de toute la famille?

Alors, fermez la télé et allez jouer dehors avec vos enfants. Si vous n’en avez pas, ramassez ceux de votre sœur, de votre voisin ou de votre meilleur ami. Jouez au hockey dans votre rue, grimpez aux arbres ; mettez vos patins à roues alignées ; sortez votre vieille raquette et allez taper des balles sur le mur de la petite école avec vos enfants.

Vous n’êtes pas encore partis jouer dehors?

En mars 2012, Nicole Martins et Barbara J. Wilson, chercheuses américaines, dévoilaient les résultats d’une recherche (1) sur le nombre de scènes d’intimidation diffusées dans les 50 émissions préférées des enfants de 2 à 11 ans.

  • Neuf émissions sur 10 contenaient des scènes d’agressions dites « sociales » : commérages (gossip), moqueries, insultes, diffamation.
  • En moyenne 14 scènes à l’heure, donc une toutes les quatre minutes.
  • Huit fois sur 10, les agressions « sociales » sont verbales et destinées à ridiculiser ou miner l’estime de soi des victimes.
  • Les agresseurs sont rarement punis et les scènes font rire.

Les auteures de l’étude concluent que ce type d’agressions vues à la télé présente plus de risque d’imitation et de transmission que les agressions physiques.

Nous savons que lorsque le comportement agressif ou un comportement antisocial est présenté pour être drôle, il augmente la probabilité que les enfants l’imitent. Les moins de huit ans sont tout simplement incapables de faire le lien entre l’action agressive et ses conséquences pour la victime, incapables de saisir l’aspect moral de la scène. Qu’est-ce que vous diriez de fermez la télé et d’aller jouer dehors ?allez jouer dehors

Allez jouer dehors !

Surtout, ne prenez pas de résolutions pour toute l’année. Ne décidez pas que vous jouerez dehors tous les jours ! Non, juste aujourd’hui, ramassez les enfants qui traînent et allez jouer au soccer avec eux. À la balle molle. Au volley-ball. Grimper la montagne, faire du kayak, courir, promener le chien même ! Et comme les AA, refaite ça seulement un jour à la fois !

Allez jouer dehors avec vos enfants.

C’est urgent.

Et c’est l’été !


(1) Martins, Nicole ; Wilson, Barbara, Mean on the Screen: Social Aggression in Programs Popular With Children,  J. Journal of Communication. Dec 2012, Vol. 62 Issue 6.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *