3 conseils de parents

actes de gentillesse
Développer l’empathie des enfants
20 mars 2018
compassion d'un enfant
La compassion d’un enfant
25 mars 2018
3 conseils de parents

À l’automne 2016, j’ai sondé le cœur de 500 parents. Je leur ai demandé quels étaient les trois conseils de parents qu’ils et elles aimeraient faire passer aux nouveaux parents. Quelles sont les trois choses les plus importantes qu’ils aimeraient dire aux jeunes parents ? Mais pas plus de trois.

Ha! C’est qu’il y a beaucoup à dire sur la vie de parent. Beaucoup à apprendre surtout. Et chaque leçon nous coûte un peu plus de temps et d’énergie que les précédentes. Comme nous aimerions pouvoir, en trois conseils de parents, éviter à ces jeunes parents toutes les erreurs que nous avons faites! Mais nous savons maintenant que ces erreurs font partie de ce qui nous a modelés et façonnés afin de devenir les parents que nous sommes.

 

Conseils de parents pleins de compassion

Dans les réponses que j’ai reçues, il y avait beaucoup de compassion. Une profonde bienveillance pour ces nouveaux parents qui abordent les rivages de la parentalité avec toutes leurs convictions et leur enthousiasme. Mais aussi avec leurs craintes et leurs angoisses. Tous ces répondant·es, touché·e·s au souvenir de leur propre fragilité, ont aussi manifesté beaucoup d’humour. Et n’en faut-il pas beaucoup, en effet, pour réaliser cette grande expédition du parentage sans y laisser sa santé mentale ? Plusieurs aussi ont porté sur la répartition des tâches dans le couple parental… ou l’absence de partage des tâches! 🙂

Je n’ai pas pu vous présenter tous les conseils et commentaires que j’ai reçus, car la condition était de n’en proposer que trois. Voici donc les 3 conseils de parents qui sont revenus le plus souvent. En fait, presque tout le monde les a nommés, d’une façon ou d’une autre. Considérez-les comme le fruit des centaines d’années d’expérience que représentent, mis ensemble, l’expérience de ceux et celles qui vous les offrent. 3 conseils de parents

1 Comment

  1. […] Ces erreurs si précieuses qu’il nous faut faire! Nous avons besoin d’espace et de temps pour faire des essais et nous réajuster. Faire d’autres essais puis d’autres encore. Je parle de l’espace libéré quand les autres ne passent pas de commentaires. L’espace que créent les regards d’encouragement et de non-jugement. Cet espace-là nous donne le temps qu’il faut pour apprendre à être parent. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *